GET WILD no matter what / even when WE MARCH : Thanks to PRINCE

Je pensais pouvoir dire…

La mort d’un artiste ne peut pas vraiment me toucher. Mais là, j’avais la gorge serrée. Lire la suite

Publicités

Jill Scott really does Talk to me

Ces derniers temps, dans mon casque, je réécoute une artiste qui mériterait qu’on parle plus d’elle et surtout qu’on écoute davantage sa musique. Sur ces bonnes paroles, go, on écoute un morceau extrait de l’album Beautifully humain de Jill Scott !

Nice, right ? Une sacrée voix, chaude et limpide Lire la suite

Zombie, la métaphore par Fela Kuti

Le Nigeria va mal et ce n’est pas récent. Il suffit de jeter un œil à la fiche chronologique disponible sur le site Jeune Afrique pour s’en faire une idée. Mais pour échapper à la dépression, on peut écouter Fela Kuti, extraordinaire musicien dont les talents et les rencontres, avec le batteur Toni Allen en particulier, sont à l’origine du genre métissé qu’est l’afrobeat, à la fois jazz, rythmes et styles africains, contestation et jubilation. Comme d’habitude en ce qui concerne la musique, je joue ma carte joker « j’y connais rien ». Je vous laisse simplement écouter ce morceau exceptionnel (dont l’enregistrement est malheureusement de qualité très médiocre).

A l’origine d’une vraie émulation musicale, Fela Kuti est également très engagé politiquement, à la fois contre les dirigeants et puissances de son pays miné par la corruption et pour un essor d’une culture noire africaine affirmée et insoumise. Zombie fait partie des contestations virulentes du Nigéria : la chanson compare les soldats de l’armée à des zombies, exécutant aveuglément tous les ordres sans réfléchir. Vous trouverez les paroles ici.

Il n’est pas toujours aisé de réaliser dans quel contexte d’oppression peuvent vivre certaines populations et l’histoire de cette chanson en donne un tragique aperçu. En conséquence de ce morceau, l’armée nigérienne a réprimé extrêmement violemment l’action de Fela Kuti en détruisant sa maison, ou plus exactement tout le territoire de la Kalakuta Republic, communauté de vie, création et réflexion, créée par le musicien. Au cours de cette attaque, de nombreuses personnes sont battues par les soldats et la mère de Fela est défenestrée par des soldats.

J’avais annoncé un article antidépressif. C’est raté. Mais l’art a ceci de remarquable qu’il peut être à la fois un lieu de l’action et un refuge. Vous pourrez toujours réécouter ce morceau… ou un nouveau ou un autre encore.