Les grandes dames de Fernand Léger

Une petite visite de la très très belle fondation Louis Vuitton (aie, ça me déchire le cœur d’associer le nom de cette entreprise de luxe à mes émotions artistiques) m’a permis de, sinon me réconcilier avec Fernand Léger, du moins d’apprécier vivement un de ses tableaux, que je ne connaissais pas. Et pourtant, il est d’ordinaire exposé à New York au MoMa, que je connais plutôt bien lui… Comme quoi, il n’est décidément pas inutile de faire voyager les œuvres et de les présenter ponctuellement de façon différente, même avec un accrochage très simple, comme c’était le cas Lire la suite

Publicités